Décembre 2010 
Connaissez-vous les 5 tibétains ? 5 exercices en 5 minutes par jour pour rester jeune et en forme. 
 
"Retrouvez la santé et rajeunissez" 

 
Par:  Lyvia et Christian Périé 
Bonjour 
Ce mois ci nous vous proposons des exercices simples mais très efficaces pour être en pleine forme et même rajeunir en y consacrant uniquement 5 minutes par jour. Nous avons testé l'efficacité sur nous. 
  
1) Introduction:  
Il est possible de freiner le processus de vieillissement et de commencer à rajeunir. 

Le vieillissement n'est pas naturel, avancer en âge mais devenir un être limité dans ses mouvements et souffrant de 1000 maux n'est absolument pas une obligation imposée par la nature.
Il s'agit simplement du résultat de mode de vie artificiel et déséquilibré.
Pour ceux qui désirent se délivrer de la souffrance, de la maladie de la vieillesse est ainsi vivre jeune en bonne santé à tout âge, les 5 exercices tibétains représentent une véritable baguette magique.

Tout nouvel exercice doit être abordé avec prudence. Veuillez consulter un médecin avant d'essayer de pratiquer les exercices présentés. Les précautions sont indiquées pour chaque exercice. La liste de précautions n'est toutefois pas exhaustive et elle ne peut pas remplacer l'avis de votre propre médecin traitant.

  
2) Comment pratiquer  
En plus d'une courte description des exercices nous avons fait une vidéo pour plus de clarté. 
  
 Lien sur You tube:  

D'autres vidéos sont disponibles sur Internet avec des personnes plus entrainées, exemple :  
  
Au début, les deux premières semaines pratiquez chaque exercice seulement trois fois. Cela est important pour vous familiariser avec une nouvelle conscience de votre corps.  
  
Vous pourrez augmenter ensuite progressivement, selon vos possibilités. En cas de grossesse ou de problèmes de dos, soyez très attentif à votre corps et ne forcez jamais. 
  
Avec les exercices tibétains, cinq minutes par jour suffisent donc pour donner, au bout de trois à quatre semaines, des résultats incontestables et cela crée une motivation puissante pour continuer. 
Concernant la respiration, plutôt que d'appliquer une technique apprise intellectuellement, nous vous suggérons d'être à l'écoute de votre corps : celui-ci va automatiquement choisir la respiration la plus appropriée à chaque exercice. 

3) Bénéfices obtenus et contre indications  
Il serait fastidieux d'énumérer tous les résultats positifs obtenus : ils vont de l'amélioration de maladies chroniques dégénératives à la disparition de toutes sortes de symptômes banals comme l'insomnie, l'allergie, la fatigue, les troubles digestifs, les troubles sexuels, le manque de mémoire, la dépression, la frilosité, l'eczéma et les problèmes de peau, etc.

En fait, le plus convaincant n'est pas de lire les extraordinaires aventures d'antres personnes avec ces exercices, mais bien de devenir soi-même cette personne à laquelle il arrive des choses extraordinaires !


4) Exercices
Premier exercice :

Debout, bras écartés, paumes vers le bas, tournez sur vous-même dans le sens des aiguilles d'une montre.  

Appelé par beaucoup l'exercice du « derviche tourneur », ce mouvement montre avec précision le niveau d'intoxication : lorsqu'on est très intoxiqué, le vertige survient après quelques tours seulement. Au fur et à mesure de la pratique, on peut tourner davantage. On peut pratiquer cet exercice plusieurs fois dans la journée, dès que l'on sent un peu de fatigue ou une baisse d'énergie. Plusieurs personnes ont obtenus des résultats remarquables dans l'arrêt de toxicomanies diverses (cigarettes, café, médicaments, etc.) en pratiquant cet exercice quand l'envie de la substance qui était devenue une drogue se faisait sentir. En stimulant naturellement la circulation d'énergie dans le corps, il devenait facile de se passer d'une stimulation artificielle. Tous les enfants du monde, dans leurs jeux, pratiquent ce mouvement et stimulent ainsi leur énergie vitale. 
  
Contre indications:  
Le fait de tourner peut provoquer des nausées, la migraine et une perte d'équilibre. Au début de votre pratique, tournez lentement. Allez toujours dans le sens des aiguilles d'une montre. 

Le fait de tourner peut être un facteur aggravant dans les maladies suivantes. Demandez un avis médical en cas de sclérose en plaques, de maladie de Parkinson ou d'affections apparentées, pour le syndrome de Ménière, le vertige, les attaques, les grossesses accompagnées de nausées ou si vous prenez des médicaments susceptibles de donner des vertiges. En cas d'hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n'essayez pas cet exercice sans l'autorisation formelle de votre médecin.

Deuxième exercice :

a) Allongez-vous à plat sur le dos, les bras le long du corps.  
b) Ramener le menton vers la poitrine.  
c) Lever les jambes à la verticale en gardant les genous droits.  

Certaines personnes ayant des douleurs dorsales ont de la peine au début à lever les jambes et la tête en même temps. Il s'agit de ne pas forcer, mais de persévérer chaque jour. C'est la régularité qui permet, peu à peu, d'assouplir la colonne vertébrale et de lever les jambes. Cet exercice tonifie la musculature abdominale et facilite la disparition de l'obésité abdominale. Pratiquez sur un tapis moelleux ou une serviette de bain pliée en quatre afin de ne pas souffrir d'un contact trop dur avec le sol. 
  
Contre indications:  
Effectuez cet exercice très lentement et augmentez le nombre de répétitions d'une ou deux par semaine si vous avez des ulcères, des douleurs lombaires ou de la nuque, de l'hypertension régulée par des médicaments, une sangle abdominale faible, des tensions ou raideurs excessives des épaules ou des jambes, si vous êtes atteint de sclérose en plaques, de maladie de Parkinson ou d'une affection apparentée, de fibromyosite ou d'un syndrome de fatigue chronique. Les femmes doivent savoir que, pendant leurs règles, l'exercice peut accentuer les douleurs et interrompre ou arrêter de flux menstruel. 

En cas de hernie hiatale, hernie, hyperthyroïdie, syndrome de Ménière, vertige, attaque, demandez à votre médecin si cet exercice ne présente aucun risque pour vous. Il peut être contre-indiqué pendant la grossesse, si vous avez subi une opération de l'abdomen dans les six derniers mois ou si vous souffrez d'hypertension ou d'hyperthyroïdie sans surveillance médicale, si vous êtes gravement atteint d'arthrite de la colonne vertébrale ou d'un problème de disques; dans tous ces cas, il vous faut l'autorisation de votre médecin. En cas d'hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n'essayez pas cet exercice sans l'autorisation formelle de votre médecin.


Troisième exercice :  
a) Mettez-vous à genoux sur le sol, le corps droit. Poser les mains sur les cuisses.  
b) Amener le menton vers la poitrine.  
c) Etirer le dos en arrière en laissant doucement votre tête suivre le mouvement le plus loin possible.  

Il est agréable de mettre sous les genoux un tapis ou une serviette pliée en quatre. Attention de ne pas allonger les pieds à plat sur le sol, mais bien de recourber les orteils vers l'avant. L'efficacité de l'exercice dépend en grande partie de cette position qui stimule la circulation d'énergie jusqu'au bout des pieds. En penchant vers l'avant et vers 1'arrière, on veillera à aller le plus loin possible sans douleur, en suivant le mouvement avec les yeux : les yeux regardent vers le bas lors de la flexion avant et regardent vers le haut et en arrière lors de la flexion arrière.
Cet exercice est particulièrement efficace pour stimuler le chakra de la gorge qui commande la glande thyroïde. Dans notre société moderne, de nombreux troubles de santé viennent du fait que la personne n'exprime pas ses besoins profonds. Ce qui n'est pas exprimé par des mots se transforme en maux. Le blocage de ce centre d'énergie entraîne une diminution de la fonction thyroïdienne dont l'effet immédiat est un sentiment de fatigue physique et de dépression psychique. Ce mouvement permet de retrouver à la fois la vitalité physique et la bonne humeur psychique.

 

Contre indications:  
Si vous êtes sous médicaments pour l'hypertension, votre tête ne doit pas se trouver plus bas que votre coeur. 

En cas de douleurs lombaires ou de la nuque, de sangle abdominale faible, de migraines à répétition, de sclérose en plaques, de maladie de Parkinson ou d'une affection apparentée, de fibromyosite ou d'un syndrome de fatigue chronique, vous devriez exécuter chaque répétition du mouvement très lentement et n'en ajouter qu'une ou deux par semaine. Si vous souffrez d'une hernie hiatale, d'une hernie, d'hypertension non contrôlée, du syndrome de Ménière, de vertiges, si vous avez eu une attaque, demandez à votre médecin si cet exercice ne comporte pas de risque pour vous. Les femmes enceintes et les personnes opérées de l'abdomen depuis moins de six mois devraient demander l'avis de leur médecin. En cas d'hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n'essayez pas cet exercice sans l'autorisation formelle de votre médecin.


Quatrième exercice :  
a) Asseyez-vous par terre, jambes allongées, pieds écartés, mains sur le sol.  
b) Amenez le menton vers la poitrine.  
c) Laissez aller la tête en arrière le plus loin possible.  
d) En maintenant la position des bras et sans déplacer ni vos mains ni vos pieds, pliez les genoux et monter le corps à l'horizontale. Tendez les muscles, puis relâchez.  

En pratiquant cet exercice, il est important de contracter au maximum tous les muscles du corps, y compris ceux du visage et des yeux. Cette contraction isométrique (c'est-à-dire sans changement de la longueur du muscle) donne une stimulation intense à tout l'appareil neuromusculaire. La pratique de cet exercice peut être difficile au début chez des personnes souffrant de rhumatismes. En persévérant, on parvient à gagner du terrain. 
  
Contre indications:  
Effectuez cet exercice lentement et n'ajoutez qu'une ou deux répétitions par semaine si vous souffrez d'hypertension traitée par voie médicamenteuse, si vous avez des ulcères, des douleurs lombaires ou de la nuque, une sangle abdominale faible ou une raideur des épaules ou des jambes, si vous êtes atteint de sclérose en plaques, de fibromyosite, si vous ave/ un problème de tunnel carpien ou un syndrome de fatigue chronique. Durant les règles, cet exercice peut aggraver les douleurs ou arrêter le flux menstruel. 

Si l'on a diagnostiqué chez vous l'une des affections suivantes, cet exercice doit être effectué avec l'autorisation de votre médecin : hernie, hernie hiatale, hyperthyroïdie, syndrome de Ménière, vertiges et attaques. Il peut être contre-indiqué en cas de grossesse, d'opération de l'abdomen remontant à moins de six mois, de hernies ou hernie hiatale graves, d'hypertension non surveillée, atteinte arthritique grave de la colonne vertébrale, de problèmes de disques. Demandez l'avis de votre médecin
avant d'essayer cet exercice. En cas d'hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n'essayez pas cet exercice sans l'autorisation formelle de votre médecin.


Cinquième exercice :  
a) Prenez une opposition en arc, les bras droits, les mains fermement posées sur le sol et les orteils pliés vers l'intérieur. Lever la tête en arrière le plus loin possible.  
b) Sans déplacer ni les mains et les pieds, pliez la taille pour amener votre corps dans la position d'un V à l'envers. Ramenez le menton vers la poitrine.  

Ce mouvement, qui a des points communs avec la célèbre salutation au soleil pratiquée par les yogis depuis des millénaires, a un pouvoir de revitalisation exceptionnel.


Contre indications:  
Effectuez cet exercice lentement et n'ajoutez qu'une ou deux répétitions par semaine si vous avez des ulcères, des douleurs lombaires ou de la nuque, une sangle abdominale faible ou une raideur ou une faiblesse des épaules ou des jambes, si vous êtes atteint de sclérose en plaques, de fibromyosite, si vous avez un problème de tunnel carpien ou un syndrome de fatigue chronique. 
Demandez l'opinion avisée d'un médecin avant d'essayer cet exercice si vous souffrez d'hypertension, hernie hiatale, hernie, atteinte arthritique grave de la colonne vertébrale, problèmes de disques, hyperthyroïdie, syndrome de Ménière, vertiges, si vous avez eu une attaque. Il peut être contre-indiqué pendant la grossesse, après une opération de l'abdomen remontant à moins de six mois, si un traitement médical ne régule pas votre hypertension ou si vous avez une hernie grave. En cas d'hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n'essayez pas cet exercice sans l'autorisation formelle de votre médecin. 
  
Nota : les indications ci-dessus sont extraites de l'excellent livre Les 5 tibétains, Secrets de jeunesse et de vitalité de Peter Kelder aux Editions Vivez Soleil (tirage épuisé). 
  
Si vous appréciez autant que nous ces exercices, pourquoi pas les faire connaître à vos amis . Vous allez bientôt leur souhaiter une bonne santé, vous pouvez leur offrir un moyen efficace pour y arriver !  
Vos commentaires sont toujours les bienvenus. 
  
 Le prochain sujet : Le miroir comme formidable outil d'évolution.  

Cordialement,

Christian et Lyvia PERIE de Succès et Spiritualité

Nota:
Notre programme préféré:  "Les secrets de l'attraction": 
 
 

Lettre précédente                      Lettre suivante 

 

Pour recevoir nos informations
Un livre électronique en cadeau

 

 

Partager
Facebook Twitter